Veronica Onetto

Verónica Onetto, soprano

Issue d'une famille d'artistes, Verónica Onetto étudie le chant et le théâtre à Buenos Aires, sa ville natale. Boursière du Fond National des Arts de Buenos Aires, elle se rend en France pour se spécialiser dans les répertoires anciens au CNSMD de Lyon.
Elle travaille avec Pedro Memelsdorff, Gabriel Garrido, Monique Zanetti, Jill Feldman, Jesper Christensen, obtient le Premier Prix du Concours de Musique Baroque de Yamanashi (Japon), le Prix d’Honneur du Concours de Musique Ancienne de Bruges (Belgique), est lauréate du Concours de Musique de chambre de Brantôme (France).
Invitée à se produire en tant que soliste au sein de différents ensembles tels que La Capella Reial de Catalunya, Il Ballo, Rosasolis, Canticum Novum, La Réjouissance ou encore Ritratto dell’Amore, elle chante dans de nombreux festivals en France comme à l’étranger: Ambronay, Sablé sur Sarthe, Saint Genest Lerpt, au Japon, en Argentine, en Suisse, à Bratislava, Bakou, Carthage...
Elle participe à des productions d'opéras ainsi qu’à des créations de spectacles mêlant danse, musique et théâtre: Euridice de J.Peri, Actéon de M. A. Charpentier, Clorinda et Les plaintes d'Arianne sur des musiques de C. Monteverdi, Le Ballet Comique de la Reine de B. de Beaujoyeulx (sous la direction de Gabriel Garrido), Musiques pour une Courtisane Vénitienne (mis en scène par Jean-Denis Monory).
Avec l'équipe de recherche en musique et poésie de l'Université Paris VIII, Veronica Onetto explore l'aspect rhétorique du répertoire vocal du XVIIème siècle.

Julien Martin

Julien Martin, flûte à bec

Julien Martin a étudié la flûte à bec et la musique ancienne au CNSM de Lyon dans la classe de Pierre Hamon, où il a obtenu le Diplôme National d’Études Supérieures de Musique. Il a également travaillé avec Walter van Hauwe au Conservatoire d’Amsterdam, et Pedro Memelsdorff à Milan.
Il est membre de Capriccio Stravagante dirigé par Skip Sempé, avec qui il se produit en Europe, au Japon et en Amérique du Nord.
Il est également invité comme soliste par B'Rock ou encore le Helsinki Baroque Orchestra, et participe à des productions en orchestre avec notamment Le Concert Français, Les Musiciens du Louvre, Le Parlement de Musique, et sous la direction de Gustav Leonhardt, Marc Minkowski, William Christie, ou Martin Gester.
Il se passionne également pour la musique médiévale, qu'il pratique au sein de l'ensemble Musica Nova, et avec lequel il a enregistré récemment un disque consacré aux ballades de Guillaume de Machaut (Eon).
Ses deux derniers disques, en soliste avec Capriccio Stravagante - Telemann: Ouverture, Fantaisies et Concerto et Antico / Moderno, sont parus sous le label Paradizo.
Titulaire du Certificat d’Aptitude de Musique Ancienne, il enseigne aux Conservatoires de Levallois et de Saint-Maur.

Carola Grinberg

Carola Grinberg, luth et théorbe

Née en Argentine, Carola Grinberg effectue ses études de guitare classique au Conservatoire de Buenos Aires. En 1996, elle se rend en France travailler le luth et les instruments à cordes pincées. Elle obtient en 2000 le Diplôme National d'Etudes Supérieures Musicales au CNSM de Lyon, dans la classe d’Eugène Ferré. Elle a aussi l’occasion de se perfectionner auprés de Hopkinson Smith, Paul O’dette, Gabriel Garrido, Pedro Memmelsdorff et Jesper Christensen.
Elle se produit notamment avec Le Concert d'Astrée, The Orchestra of the Age of Enlightenment, l'Orchestre d’Auvergne, l'Orchestre d’Amiens, et au Théâtre des Champs Elysées, à l'Opéra de Lyon, Opéra de Lille, Opéra de Saint-Etienne, Oper Frankfurt...
Elle collabore à la création de différents spectacles mêlant musique et théâtre, dont le spectacle pour jeune public Amor e guerra, sur des textes de Torcuato Tasso, le spectacle Eden avec la compagnie de théâtre de rue Serial Théâtre (Festivals de Chalon-sur-Saône et de Bar-le-Duc).
Elle est titulaire du Diplôme d'Etat de professeur de musique ancienne et enseigne le luth, le théorbe, la basse continue et la guitare. Elle crée des classes de luth au Conservatoire Municipal de Choisy-le-Roi, et au Conservatoire Municipal du XIVe arrondissement de Paris.
Parallèlement à sa carrière de musicienne et de pédagogue, elle obtient en 2006 le DEA de l’Ecole Pratique de Hautes Etudes, son sujet de recherche étant "La basse continue au théorbe", sous la direction de Catherine Massip.

Esteban Gallegos

Esteban Gallegos, clavecin 

Après une intense activité de chambriste et chef de chant en Argentine, son pays natal, Esteban Gallegos se rend en France pour travailler le clavecin avec Willem Jansen au CNR de Toulouse et la basse continue avec Yves Rechsteiner au CNSMD de Lyon, où il obtient le Diplôme National d’Études Supérieures Musicales en 2001. Il y suit également l'enseignement de Jesper Christensen.
Il se produit en Amérique Latine et en Europe avec de nombreux ensembles de musique ancienne et orchestres baroques sous la direction de Gabriel Garrido, Jos van Veldhoven, Peter Dijkstra, Franck Emmanuel Comte...
Il collabore également avec l'Orchestre Philarmonique de Radio France et l'Orchestre National de Lyon.
Il enregistre les CDs Absalone, consacré à la musique vocale et instrumentale de Maurizio Cazzati avec l'ensemble Céladon, et Musique à la Royale Audience de Charcas avec les ensembles Elyma et Louis Berger dirigés par Gabriel Garrido.
Parallèlement à sa vie de musicien interprète, Esteban Gallegos mène une importante activité pédagogique. Titulaire du Certificat d’Aptitude de musique ancienne, il enseigne le clavecin au Conservatoire de Valence.